LA POSTÉRITÉ DU SOLEIL, RENÉ CHAR, ALBERT CAMUS, CORRESPONDANCE

Théâtre / Spectacle traduit en LSF
MuCEM, Samedi 6 juillet 21h

La correspondance entre René Char et Albert Camus s’étend du moment de leur rencontre en 1946 jusqu’à la mort de Camus en 1960. Elle couvre entièrement les années 1950. Les deux amis, largement engagés dans les tumultes du temps, vont commenter à leur manière, nette, clairvoyante et lucide les querelles de la quatrième République, la guerre froide, les guerres de décolonisation, les “événements” d’Algérie.

Conception et réalisation : Bruno Raffaelli, sociétaire de la Comédie française, et Jean-Paul Schintu.
Infos pratiques
L’entrée est libre et gratuite dans la limite des places disponibles. Le Musée ne propose pas de système de réservation pour ce spectacle.
L’accès unique au fort après la fermeture des salles d’expositions se fait par l’entrée passerelle du Panier, parvis de l’église Saint-Laurent.
MuCEM, 1, esplanade du J4 Marseille
www.mucem.org
0 Commentaires pour LA POSTÉRITÉ DU SOLEIL, RENÉ CHAR, ALBERT CAMUS, CORRESPONDANCE

Répondre

Répondre

Commentaires

Commentaires