Date: FÉVRIER 2014

MUSÉE DÉPARTEMENTAL ARLES ANTIQUE



La nouvelle aile du musée : le chaland et le
commerce à l’époque antique
Visites en LSF : Public sourd et malentendant
Presqu’île du cirque romain 13635 Arles

Visite par l’association des sourds et interprètes de Provence (ASIP)
Dimanche 16 février 2014 à 11h00.

Le port et le commerce d’Arelate.

Le commerce fluvial et maritime antique est strictement réglementé. Une puissante administration portuaire contrôle tous les échanges, le port d’Arelate marque l’entrée de l’une des plus grandes circonscriptions commerciales de l’Occident romain.

Les naviculaires (armateurs mais aussi hommes d’affaires) sont des personnalités puissantes en raison de l’enrichissement que leur assure le commerce au long cours. Les Arlésiens traitent avec toute la Méditerranée : les poteries fines et les vins italiens concurrencés par la Gaule, ainsi vins, fer et céramiques sont massivement diffusés partir du 1er siècle ap.J.C., la soie, les bijoux et les épices venus de l’Orient.
Les provinces espagnoles exportent des salaisons, de l’huile et des métaux. Un commerce puissant et diversifié se développe avec toute l’Afrique du Nord.
Réservation :

VISITE DU MUSÉE D’HISTOIRE DE MARSEILLE



Visite en LSF / Musée d’Histoire de Marseille
Samedi 15 février à 15h
2, rue Henri-Barbusse 13001 Marseille

Le musée d’Histoire propose le 15 février à 15h, une visite avec un interprète en LSF de l’ ASIP.

Pas de réservation avant, inscription sur place.
Le groupe sera de 25 personnes maximum.
Il est conseillé d’arriver bien avant.

MUSÉE DÉPARTEMENTAL ARLES ANTIQUE


Musée Arles LSF 8 aout 2012
Le musée ouvre son aile
Visites en LSF : adultes et enfants
Presqu’île du cirque romain 13635 Arles

Visite par l’association des sourds et interprètes de Provence (ASIP)

Dimanche 01 décembre 2013 à 11h00 //
Dimanche 16 février 2014 à 11h00 // Gratuit.

Le musée ouvre au public une nouvelle aile consacrée au chaland Arles-Rhône 3.
Lorsqu’en 2004 trois planches sont apparues dans les eaux glauques du Rhône, bien peu de gens pouvaient imaginer que derrière la pointe de l’iceberg, un bateau long de 31 mètres, entier dans toutes ses parties, se dissimulait sous la vase.
Avec cette opération en tout point exceptionnelle, la barge romaine Arles-Rhône 3 rejoint le club très fermé des bateaux trouvés complets (ou presque) en fouille, sauvés et installés dans un musée.
Outre cet exceptionnel bateau, l’extension reçoit également plus de 450 objets issus des fouilles récentes, des réserves et du redéploiement des collections.
Il s’agit de restituer dans le nouveau bâtiment de plus de 800 m2, ce que les dernières découvertes scientifiques permettent d’appréhender de l’histoire fluviomaritime de la cité. Le chaland occupe le centre de la salle et accompagne les trois sections qui doivent évoquer le port et ses activités, le commerce fluviomaritime et la navigation.
Réservation :